La médiation de voisinage

Cette médiation concerne plus particulièrement les différents conflits liés à la vie en communauté, soit essentiellement les conflits de voisinage.


PROCESSUS

Les demandes de médiation arrivent directement à la Maison genevoise des Médiations sur requête des personnes confrontées à un conflit, et parfois sur recommandation des régies immobilières ou de la Commission de conciliation en matière de baux et loyers.
Les médiateurs reçoivent d’abord séparément les personnes en conflit et, à l’issue de ces entretiens individuels, dans la mesure où chaque personne le souhaite, une ou plusieurs séances communes de médiation sont organisées.
En principe, les personnes paient elles-mêmes les séances de médiation, mais certaines régies acceptent parfois de les financer.


TARIFS

Tarifs progressifs de 20.- à 100.- l’heure par personne en fonction des revenus individuels nets.

Un entretien individuel dure 1h et une séance de médiation dure 1h30.

CHF 100.-/page pour une convention ou une requête

EXEMPLES

  1. Je ne supporte plus le bruit excessif du nouveau locataire du 3ème.
    J’ai demandé à la régie d’intervenir.
    Celle-ci nous a recommandé la médiation.
    En médiation, j’ai pu exprimer ma gêne.
    J’ai été écouté par le médiateur et mon voisin.
    J’ai écouté mon voisin et mieux compris sa situation.
    Nous avons exprimé nos besoins respectifs.
    Nous nous sommes parlé avec respect.
    Avec l’aide des médiateurs, nous avons choisi les solutions pour mieux vivre ensemble.
    Nous avons informé la régie du résultat de la médiation.
    Nous sommes reconnaissants à la régie d’avoir assumé le coût de la médiation alors qu’elle n’y était pas obligée.
  2. Notre association d’habitants de quartier s’est plainte auprès de la police des nuisances occasionnées par de fréquents rassemblements nocturnes de jeunes sur la place du village.
    L’îlotier nous a recommandé la médiation.
    Nous avons pu discuter tous ensemble en médiation et trouver des solutions.
    Nous remercions la mairie d’avoir contribué aux frais de cette médiation.