La médiation du travail

La médiation du travail traite de conflits ou problèmes liés à l’activité professionnelle.

Depuis quelques années, dans le cadre de la protection de la personnalité et de la santé du travailleur, les entreprises publiques et privées se sont inquiétées de l’apparition de conflits ou de problèmes interpersonnels vécus dans le contexte professionnel.

Pour l’employeur, l’intérêt de recourir à la médiation est de proposer à ses collaborateurs un espace de dialogue indépendant de son autorité, leur permettant de se responsabiliser dans la recherche d’une solution face à une situation conflictuelle qu’ils vivent. Ainsi dans sa finalité, la médiation du travail vise à préserver, maintenir ou rétablir les bonnes relations entre les personnes. La médiation peut rendre possible la poursuite d’un projet bloqué par un différend.


PROCESSUS

Les médiateurs reçoivent séparément les personnes en conflit. A l’issue des entretiens séparés, une ou plusieurs rencontres communes sont organisées avec l’accord de chacune des parties.

Le médiateur garantit la confidentialité des propos et ne retransmet à l’entreprise que ce que les participants autorisent.
En principe, l’entreprise finance les séances de médiation.


TARIFS

Entreprises ou associations subventionnées
CHF 160.- / heure de rendez-vous individuel ou pour 2 personnes
CHF 240.- 1h30 de médiation pour 2 personnes
CHF 240.- / heure pour 3 à 5 personnes
CHF 350.- / heure pour 6 à 8 personnes
Dès 10 personnes, tarif à négocier

Entreprises non subventionnées
CHF 300.- / heure pour 2 personnes
plus de 2 personnes, devis gratuit


EXEMPLES

J’avais un différend avec mon collègue de bureau.
En médiation, j’ai pu exprimer ce que je vivais, ce que je ressentais.
J’ai été écouté par les médiateurs et par mon collègue.
J’ai écouté mon collègue et j’ai mieux compris sa position.
Nous avons posé nos différends et malentendus sur la table.
Nous nous sommes parlé avec respect.
Avec l’aide des médiateurs, nous avons choisi la meilleure solution pour nous.
Nous avons décidé d’informer les RH du résultat de la médiation, mais nous n’y étions pas obligés.
Nous sommes reconnaissants à notre employeur d’avoir financé cette médiation.