La médiation familiale

Les demandes de médiation familiale concernent la plupart du temps des couples désirant trouver une entente avant leur séparation ou leur divorce. Il arrive également que la médiation soit proposée par le Tribunal, par exemple lorsqu’il s’agit de négocier le versement des contributions à l’entretien des enfants ou d’établir des règles concernant les relations des parents avec eux. Un accord pourra, le cas échéant, être soumis au juge pour ratification. Dans d’autres situations, il peut s’agir de grands-parents désirant régler un conflit avec leurs petits-enfants, de frères et soeurs majeurs ayant à traiter de leurs relations personnelles ou à négocier un partage successoral, ou encore de parents voulant discuter avec un enfant majeur de relations personnelles et/ou financières.

La MgeM essaie de favoriser la présence d’un médiateur homme et d’une médiatrice femme lors de médiations familiales.

Tous les médiateurs de la MgeM sont affiliés à l’ASM (Association suisse de médiation familiale), ce qui garantit, non seulement une formation spécifique de base, mais aussi des exigences de formations continues.

PROCESSUS

La plupart des demandes de médiations familiales sont réalisées directement par les personnes en conflit. Les juges des tribunaux civils, ou d’autres instances comme le Service de la Protection des Mineurs (SPMi), peuvent également recommander et encourager les personnes à venir régler leurs litiges en médiation.

En médiation familiale, il n’y a pas d’entretien individuel systématique, mais les personnes ont la possibilité de demander un entretien préalable individuel.

Les accords trouvés lors des entretiens communs pourront, sur demande des personnes, être traduits sous forme de convention ou de requête. Celles-ci peuvent ensuite être déposées pour rectification auprès de l’instance civile concernée.

TARIFS

Tarifs progressifs de 20.- à 100.- l’heure par personne en fonction des revenus individuels nets.

Un entretien individuel dure 1h et une séance de médiation dure 1h30.

CHF 100.-/page pour une convention ou une requête

EXEMPLES

  1. Nous avons décidé de nous séparer.
    Nous souhaitons éviter la bagarre.
    Nous n’arrivons plus à communiquer sans aide.
    Nous tenons à préserver les enfants.
    En médiation, nous avons pu nous écouter et exprimer nos ressentis et nos besoins.
    Nous nous sommes parlé avec respect.
    Avec les médiateurs, nous avons trouvé les meilleures solutions pour nous et nos enfants.
    Nous avons établi une convention de séparation ou de divorce.
    Nous nous félicitons d’avoir réussi cette médiation.
  2. J’ai un conflit avec quelqu’un de ma famille.
    Nous n’arrivons plus à nous parler.
    Notre famille en souffre.
    Nous avons décidé d’en discuter en médiation.